Comment s’alimenter pendant la grossesse

Comment s’alimenter pendant la grossesse

Les Mamys, s’alimenter pendant la grossesse c’est souvent problématique quant à l’agissement des hormones qui bouleversent très souvent notre système. Il y’a peu nous donnions des conseils pour ne pas prendre trop de poids pendant la grossesse. Sachez que pour bien grandir dans son cocon douillet, le muna a besoin d’énergie et de nutriments. Ce qu’on lui apporte chaque jour via notre alimentation est donc essentiel ! Et si on faisait un point sur les bonnes habitudes à adopter pour passer une grossesse sans stress ?

Le tout premier échange entre nous et notre bébé in utero passe par l’alimentation que nous adoptons pendant la grossesse. En mangeant, on nourrit et on assure la croissance et le développement du muna. Voilà pourquoi il faut veiller doublement à ce qu’on mange, mais sans stress.

Doit-on manger deux fois plus pendant la grossesse ?

Enceinte, nous devons manger pour deux. Nos besoins énergétiques augmentent légèrement et progressivement pendant les neuf mois (de 0 à 100 kcal au 1er trimestre, puis environ 100 kcal au 2ème trimestre et enfin entre 200 et 300 kcal au 3ème trimestre).

Manger pour deux signifie aussi s’adapter aux besoins spécifiques du bébé. Voici quelques nutriments dont la couverture est particulièrement importante durant la grossesse :

  • De l’acide folique. Les folates contribuent à la croissance du tissu maternel pendant la grossesse. On en trouve dans les légumes à feuilles (ex : choux, épinards/waterleave, laitue…), les légumes secs (ex : lentilles, pois,soja,haricots rouges, blancs/noirs…).
  • Du fer qui apporte l’oxygène aux cellules (présent dans la viande rouge).
  • Du calcium pour la construction des os (présent dans le lait et les produits laitiers)

Quelques meilleures sources de vitamine B9

  1. Abats de volailles, grillés ou braisés
  2. Foie d’agneau ou de veau, sauté
  3. Foie de porc ou de boeuf, braisé ou sauté
  4. Épinards bouillis
  5. Pâtes alimentaires enrichies, cuites
  6. Jus d’orange
  7. Haricots de soya, bouillis ou sautés
  8. Gombos
  9. Betterave cuite
  10. Noix, noisettes

Doit-on éviter les matières grasses pour ne pas grossir ?

Les lipides sont essentiels au bon fonctionnement de l’organisme et à celui du bébé. Les omégas 3 jouent notamment un rôle majeur dans le développement de son cerveau et de sa vision. Pas question donc de supprimer les matières grasses !

Le plus important est de bien les doser, et surtout de privilégier les meilleures d’entre elles (huiles végétales, poissons gras, noix, amandes…) et de limiter les autres (viandes et charcuteries grasses, fromages…). En pratique, consommez un poisson gras par semaine (saumon, sardines…) et alternez les huiles.

Doit-on se passer de sucre blanc durant la grossesse ?

Comme les lipides, les glucides sont essentiels pour la maman et le bébé, car ils fournissent à tous les deux l’énergie nécessaire au quotidien. Mais tous les glucides ne se valent pas. On distingue :

  • Les glucides simples ajoutés, contenus dans les produits au goût sucré (sucre en poudre, bonbons…), qui sont plus rapidement assimilés. Leur consommation doit rester occasionnelle.
  • Les glucides complexes, qui fournissent une énergie plus longue durée. Ce sont eux que vous devez privilégier. On en trouve dans les féculents, les légumes secs, les céréales… Consommez-en notamment le matin pour éviter les coups de pompe et les vertiges souvent associés au bèlè.

Faut-il augmenter la ration de produits laitiers ?

Evidemment, les produits laitiers apportent essentiellement du calcium, un minéral indispensable pour la construction du squelette du bébé. Les besoins en calcium sont de 1200 mg/jour (contre environ 900 mg hors grossesse). Soit, par exemple, chaque jour : 1 grand verre de lait + 2 yaourts ou 300 g de fromage blanc + une eau minérale riche en calcium et magnésium.

Une envie en pleine nuit ?

Inutile de culpabiliser : ce sont vos hormones qui vous jouent des tours ! Pendant la grossesse, elles modifient vos goûts et votre appétit. Selon certaines théories, vos envies seraient même une manière d’éviter les carences.

Alors pour un bébé saint et en bonne santé à la naissance, suivez ces conseils à la lettre !

Rejoignez-nous sur Facebook !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.