Welcome to the ultimate, smart, beautiful publishing WP Theme.

Know more

La Centrale Bilingual School offre une bourse de 30% de la scolarité

Les Mamy Muna la rentrée approche à grands pas et vous hésitez encore à choisir l’école qui saura le mieux accompagner vos précieux chérubins en ces temps difficiles ? La Centrale Bilingual School est l’option qui comblera vos attentes ! Voici une présentation de la nouvelle école.

C’est le choix qui réunit toutes les conditions nécessaires à l’épanouissement de vos enfants. La Centrale Bilingual School est une école primaire et maternelle à vocation internationale située à Douala, quartier Nyalla « entrée chinois ». Sa mission est de former les élèves comme citoyens du monde capable de jouer un rôle important et significatif dans la société de demain.

De plus, La Centrale Bilingual School se donne l’obligation d’assurer le développement du plein potentiel de tous les élèves en accordant la priorité à la réussite de chaque élève.

L’établissement dispose de nombreux atouts à savoir :

·  Un environnement adéquat favorable à l’apprentissage et un plein épanouissement de l’enfant

·  Une salle multimédia bien équipée

·  Des activités ludiques éducatives

·  L’utilisation de la méthode Montessori pour les enseignements

·  Une aire de jeux bien aérée et équipée

·  Une salle de gymnase

·  Une vidéothèque.

·  Une bibliothèque.

·  Effectifs réduits de 15 élèves par classe.

·  L’apprentissage de la langue chinoise comme 3e langue

·  Dispositif anti Covid-19.

·  Cours de soutien gratuits

·  Garderie après les cours pour les tous petits jusqu’à 15h30 gratuit.

·  Une cantine.

·  Des moyens de transport.

Comment y résister les Mamys ? Pour l’année 2020/2021, La Centrale Bilingual School offre en outre une bourse à hauteur de 30% de la scolarité aux élèves ayant obtenu une moyenne à partir de 14/20 pour l’entrée en classe supérieure. Ne dites pas qu’on ne vous avait pas dit ooh ! Courrez inscrire vous enfants à La Centrale Bilingual School, vous ne serez pas déçues !

Contact : +237 6 57 06 78 25

C.B.

Orèma, le podcast multiculturel sur la maternité

Les Mamy Muna, échanger, discuter est un besoin que l’on a quand on expérimente quelque chose d’aussi extraordinaire et effrayant que le parcours de la maternité. Les nouvelles technologies nous permettent de jouir de plateformes qui permettent de s’enrichir de ces échanges devenus publics.

« Orèma » signifie cœur en langue Myènè du Gabon. C’est aussi le nom de notre dernière trouvaille sur le web. Un podcast multiculturel de conversations avec des mères, sur le sujet de la maternité, de la transmission, mais aussi de la résilience car nos parcours de mamans sont parfois parsemés d’événements challengeants. Tell me about It !

Suivez-le sur Instagram.

Rejoignez nos groupes :
J’essaye de tomber enceinte
Je suis enceinte et maintenant
Club des Mamy Muna

Et bien d’autres

La collection d’albums Aïda et Eli – Livres de jeunesse afro

Si vous recherchez des univers colorés et un texte fluide pour que vos tout-petits passent un excellent moment de lecture, voici les livres de jeunesse de l’autrice et illustratrice Cherifa Tabiou.

Bienvenue dans l’univers chaleureux et coloré d’Aïda et Eli, deux adorables jumeaux de 3 ans qui grandissent sous le regard bienveillant de leur grande sœur Raïssa et de leurs parents.

Il s’en passe des choses dans la vie des tout-petits. Comme… jouer à l’aire de jeux avec les copains, faire des activités avec Maman et Papa, manger les délicieux gâteaux de Mamie ou les mangues du jardin de Papi, aller à l’école, découvrir la nature et le monde merveilleux qui les entoure…. Et, grandir tout simplement !

A travers le quotidien d’Aïda et Eli, c’est l’histoire de l’enfance, avec son lot d’émotions, de découvertes, de petits bobos et de grands bonheurs, qui est racontée aux tout-petits de 0 à 7 ans.

Avec leur petite taille adaptée, le vocabulaire simple et le texte court, les livres de la collection « Aïda et Eli » ont été spécialement conçus pour l’éveil des tout-petits tout en leur transmettant des valeurs essentielles à leur développement personnel : courage, confiance en soi, tolérance, entraide, partage, patience etc.

La collection se décline en plusieurs petits livres de 24 pages chacun, dont 10 pages illustrées, au format 17cm x  17cm.

Acheter le site ICI.

Accouchement : 10 astuces pour surmonter la douleur pendant le travail

Accouchement : 10 astuces pour surmonter la douleur pendant le travail

Bientôt la dernière ligne droite avant la délivrance Mamy Muna ! Et comme une athlète il faut visualise la course et visualiser la ligne d’arrivée. Voici des conseils et astuces pour supporter les contractions et gérer la douleur.

1- Respire

Comment bien respirer ? C’est facile, il suffit de caler votre respiration sur la contraction. Quand elle arrive, prends une petite inspiration et souffle pendant toute la contraction. Dès que tu n’as plus d’air, reprends une petite inspiration et souffle de nouveau longuement. C’est ce que l’on appelle, la respiration profonde.

Il y a de nombreux avantages à bien respirer pendant le pré-travail (avant la péridurale pour celles qui la souhaitent) :

– Tu oxygènes ton utérus qui est un muscle qui a besoin d’oxygène pour bien fonctionner.

– Tu oxygènes aussi bien ton bébé qui en a particulièrement besoin à ce moment.

Tu détournes ton attention de la douleur en te concentrant sur la respiration

– Elle t’aide à rester sereine.

2- Marche

A la maison ou la maternité, avant d’avoir la péridurale, pense tout simplement à marcher. Etre en mouvement te permet de mobiliser ton bassin et d’aider ton bébé à descendre. Cela te fera donc le plus grand bien.

3- Etire-toi

Pendant les contractions, on a tendance à se contracter. Il faut donc t’étirer pour te détendre et faciliter le travail.

Le papa se met debout, une écharpe autour du cou. Tu t’accroupis devant lui et tu tends l’écharpe par les deux bouts. Le papa se recule légèrement pour exercer une légère traction. Cette position est antalgique et te fera donc le plus grand bien.

4- Prends un bain ou une douche chaude

A la maison, avant de partir à la maternité, tu peux prendre une douche ou un bain chaud pour te soulager. Cependant, si tu as perdu les eaux, mieux vaut partir directement à la maternité. Si tu es très mouillée par les eaux, tu peux prendre une petite douche pour te rafraîchir rapidement.

5- Danse !

Amène ton playlist et danse pendant les contractions ! Bouge, bouge, bouge sur la musique ! Danser sur ta musique préférée pourrait t’aider à mieux supporter les contractions.

6- Savoure le moment entre deux contractions

Une fois que la contraction est passée, souffle un grand coup et profite de ce moment. Un seul mot d’ordre: détend-toi. Evite de penser à la prochaine contraction, savoure le moment présent.

7- Mets-toi sur le côté

La tête du bébé doit se frayer un chemin dans le bassin. En bougeant, tu lui facilites le travail. Avec la sage-femme, trouve une position qui te convient. Mets-toi sur le côté droit dans le lit, ou sur le côté gauche pendant un certain temps. Mets un coussin d’allaitement entre tes jambes en remontant la jambe du dessus très haut. Cette position te permet de te décambrer et de faciliter ainsi le passage du bébé.

8- Joue au ballon

Allongée sur le dos, lève tes jambes et demande à la sage-femme de placer un gros ballon en dessous. Demande au papa de faire bouger le ballon en faisant des petits cercles. Ces mouvements permettent de mobilier le bassin.

9- Place une galette sous tes fesses

La sage-femme place une galette sous tes fesses : il s’agit d’un cercle mou (souvent utilisé chez le kiné). Cela te met en instabilité et permet à ton bassin de rester mobile. Cela évite en effet à ton sacrum et à ton coccyx d’être sur un plan dur ce qui leur permet de plus bouger et de faciliter ainsi le travail.

10- Demande un massage au papa

C’est le moment de l’inclure dans ton accouchement. Il semble démuni face à ta douleur ? Montre-lui qu’il peut te soulager en posant simplement sa main dans le bas de ton dos. Demande-lui de te masser légèrement cette zone et guide-le.

Rejoins le groupe : Je suis enceinte et maintenant ?

Source