Mon aventure pour devenir maman… par Céline Victoria Fotso

Mon aventure pour devenir maman… par Céline Victoria Fotso

 

Le titre indique tout. La maternité est en effet une aventure. Et comme toute aventure, elle a des hauts et des bas, et n’est jamais prévisible… Mais qu’est-ce que c’est bon !

Pour les Mamys qui ne me connaîtraient pas encore, je suis Céline Victoria, j’ai 36 ans, et je suis la fondatrice de Je Wanda Magazine et MamyMuna.com. A peu près à la même période l’année dernière, j’apprenais que nous attendions un merveilleux cadeau pour 2016. Après 2 fausses couches précoces par le passé, l’impression que peut-être cela ne m’arriverait finalement pas (moi qui souhaitais être mère aussi loin que je me souvienne…), des larmes, des crises et enfin le calme, je retombais enfin enceinte. Avec la joie venait immédiatement une petite appréhension, mais bizarrement (celles qui ont déjà perdu une grossesse ou un enfant savent ce que c’est), cette fois quelque chose me disait que ce serait la bonne. Sans doute cette sérénité nouvellement acquise ? J’étais déterminée à mener ce nouveau projet à bout. LE projet de ma vie !

Il faut dire qu’en temps que chef d’entreprise à la vie très pressée, le stress et le boulot n’ont pas épargné ma capacité à donner la vie. Eh oui les Mamys, stress et grossesse ne font pas bon ménage. Tout allait bien qu’ils disaient les Dr, que cela viendrait. Moi qui étais tombée enceinte quasiment en claquant des doigts auparavant, pour ne pas dire par hasard, maintenant voilà que ça ne venait plus. Malchance  ! Oui un traitement en complément de progesterone pour permettre à la grossesse de s’accrocher n’y a rien fait. Entre mes deux grossesses, je dois tout de même dire que je m’étais dit « Aka », voyant que ça ne venait plus. Tout arrêté. Les tests d’ovulation oh, les Duphaston oh… Tout… En n’y pensant plus, c’est revenu tout seul, mais, pour repartir aussi vite. Double malchance !

Même si j’avais ralenti mon rythme, amélioré mon hygiène de vie (meilleure alimentation, plus d’heures de sommeil, moins de stress). Ce n’était pas suffisant. Il n’y a rien de plus frustrant que de te faire dire par ton gyneco que « tout va bien, ça viendra ! » (genre c’est qui dérange à t’inquiéter pour rien) et de voir tes règles chaque mois ! Décidément une affaire de « je t’aime, moi non plus » avec celles-là. Quand tu ne les as pas tu flippes, et quand tu les as, tu ne les veux plus… Mais d’expérience, à la différence des docteurs qui vous diront qu’il faut faire l’amour X fois tous les X et ceci et cela (oui ça c’est la science), en réalité, la meilleure chose à faire est de vivre sa vie et de ne plus y penser. Dans cette affaire le cerveau a une grande part (si ce n’est la plus grande) dans l’équation. Alors après un autre gros « Aka », c’est entré piang !

Et comme toutes les futures mamans qui ont bataillé pour avoir un enfant, durant ma grossesse, j’en ai fait le moins possible. Les affaires des go qui montent et qui descendent là, faire le sport tout ça là, j’ai dit paaaaardon ! Je ne suis pas là ! Et un rappel à l’ordre fût rapide d’ailleurs. Après un voyage, à 4 mois de grossesse, je terminais aux urgences à cause d’un saignement qui traduisait une fatigue passagère de l’utérus. Rien de grave heureusement, pas de décollement placentaire, j’avais juste un peu tiré sur la corde. Mais, ça m’a suffit. Je suis moi restée calme… Les affaires qu’on voit à la télé là maintenant ou les femmes enceintes font comme si elles n’étaient pas enceintes, je ne suis pas là ! Globalement, je peux dire que j’ai eu de la chance car j’ai eu une belle grossesse. Je ne peux vraiment pas me plaindre car j’en connais qui ont morflé durant les 9 mois non stop. Entre les nausées ou les alitements stricts, certaines femmes vivent des moments très durs. Donc mes petits bobos à côté étaient bien supportables. J’étais très déterminée à ce que rien n’entrave la bonne marche de la confection sur mesure de ma petite poupée d’amour.

Après 40 semaines aménorrhées (fin du 9e mois), j’ai donné naissance à une belle petite princesse au mois de septembre 2016 après 24h de travail. Les contractions ??! C’est la douleur que tu veux voir ???! Je demande de ne plus assimiler cette douleur aux règles car les règles c’est petit ! Je ne voudrais pas effrayer les futures mamans, mais ça ne sert à rien d’essayer de l’imaginer douleur, vous n’y arriverez pas. C’est inimaginable ! Je m’étais laissé le choix d’avoir recours à la péridurale ou pas. Mon amie, au bout de 15h de travail et un col ouvert à un « mingiri » 0 virgule quelque chose, c’était très vite vu ! Péridurale all the way ! 🙌🏽 Mais quel bonheur au bout du tunnel, quelle excitation de voir enfin son bébé ! Même si la mienne nous a fait une grosse frayeur à sa naissance, quel délice !

Je reviendrai plus précisément sur mon expérience à travers des posts ci et là plus détaillés sur le site selon chaque problématique (fausses couches, grossesse, accouchement, lisez mon post sur l’allaitement), mais mon post était surtout pour dire que tomber enceinte c’est le mental… Garder une grossesse, c’est le double mental. Accoucher alors hein… Aux Mamys qui cherchent à avoir un bébé, ne vous découragez pas ! Il y a toujours espoir, même celles qui ont de véritables problèmes pour concevoir. Celles qui comme moi n’en ont pas spécialement, c’est seulement la patience, assainir son hygiène de vie, vivre normalement et surtout être ZEN… Aujourd’hui je suis maman parce que j’ai essayé d’apporter du calme dans ma vie, durant ma grossesse également, et je me discipline à continuer même après. En résulte une belle petite fille très souriante, calme et épanouie. Ma maternité m’a beaucoup apaisée et donné beaucoup de force, elle m’a appris la patience…

Je tiens également à remercier toute ma famille. Du début à la fin, j’ai été entourée de personnes exceptionnelles qui ont pris grand soin de moi durant cet état de grâce… Je vous aime infiniment. Merci de m’avoir encadrée et soutenue tout le long de cette incroyable aventure chacun à sa manière. Merci à mes amis. Merci d’avoir écouté mes lamentations. Ils m’ont tellement gâtée, ainsi que notre puce…

Merci également à mon équipe dont le travail et le sérieux m’ont permis de me reposer un temps soit peu durant toute l’année 2016.

Au papa de ma princesse. Merci pour ce cadeau. Je sais qu’elle a déjà pris ce trait qui te caractérise qu’est la gentillesse. Merci de m’avoir supportée (bon j’ai pas trop dérangé hein) et pour les massages Ô combien utiles même si je faisais ma belle… Tu es mon meilleur ami, mon âme sœur… Je t’aime… ❤️

Alors les Mamys, si ce n’est pas déjà fait inscrivez-vous à notre site. Je voudrais vraiment que ce soit un sanctuaire où nous pourrons échanger entre sœurs sur tous les sujets qui nous tiennent à cœur. Cette année nous aurons également des rencontres où l’on pourra discuter de vive voix et partager nos expériences de mamans. Mais aussi je voudrais que celles qui ne le sont pas encore se sentent les bienvenues. Ainsi que les Papys d’ailleurs. Sans vous, rien de tout cela ne serait possible (regardez alors le sourire, bon n’en profitez pas hein !).

Je vous dis à bientôt et vous souhaite encore une excellente année 2017…

Rejoignez le groupe sur l’allaitement !

Céline  Victoria Fotso

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Crédit photos : www.monpetitoeilmadit.com

23 comments

  1. Konde says:

    Whouahhh 24h de travail mama tu as été forte heinnnn bravo c’est fou hormis le sexe de mon bb et le temps de travail je me retrouve dans cette aventure bb né comme la tienne en septembre 2015 mais pour moi grosse frayeur gardé en rea 5 jours mais bon c’est un battant et il se porte bien

  2. J’ai été tellement absorbée par ton aventure que j’ai relu certains paragraphes pour arriver à bien imaginer … C’est tout simplement : beau. Ca donne du courage par la même occasion aux futures Mamys comme moi, qui porte son p’tit alien (voyez ici le summum de l’affecte avec ce surnom) depuis 6 mois et demi. J’ai tellement hâte c’est incroyable et je suis paradoxalement aussi très patiente, parce que je souhaite par dessus tout un bébé en bonne santé. Ta poupée est une vraie Princesse et je prépare déjà sa carrière d’actrice hein …

  3. Plaminoug says:

    Rendu à mes 6mois de grossesse, te lire Céline me réconforte. Je ne peux que confirmer que l’affaire là c’est vraiment le mental!rien d’autre. On a beau prendre les duphaston,les menopur, les tests d’ovulation, tant que le cerveau la n’est pas free,Rien!!!
    Jsui si contente et heureuse de ton eXperience! J’ai trop hâte d’avoir mon bb dans mes bras.je n’ai jamais accepté que la douleur de l’enfantement soit comparable aux règles douloureuses mais chaque jour qui passe,je me dit que ce petit ange est si merveilleux qu’aucune douleur ne devrait faire peur.je suis prête hihihihihihi.
    Vive les mamymuna ! Merci Céline!

  4. christogue says:

    Très beau chemin Céline, encore congrats.
    Je dois avouer que nos grossesses ont peut être été similaire. Maman depuis Septembre 2016, je n’ai pas eu de nausées, rien, bébé gentil, même si j’ai été aux urgences quelques fois jusqu’au 4eme mois à cause des bêtises de saignement, 4.5kilos pris tout le long de la grossesse pour un beau bébé de 3.080 kilos né sans péridurale comme une warrior. J’avais mis en option la péri mais finally, j’ai mis en pratique les cours de prépa et les prières, tout a été génial sans bobo, pas de forceps. Les sages femmes étaient top. Si c’était à refaire, je bis bien même.
    En tout cas, je dis que Dieu sais pk il a confié ce boulot aux femmes…Donner la vie est un beau cadeau, courages à celles qui sont preggo, un seul mot: la détente, levez le pied….

  5. FelicitAtions pour ta princesse. J’imagine ta joie.Mon Bebe est né le 31aout et c la plus belle chose que jai eu a realiser de toute ma vie. Le travail n’a pas ete long la perte des eaux etait a 14h et mon amour faisai son arrivee a 22h. La grossesse m’a un peu (bcp lool)dérangé, les nausees de debut a la fin (pff). Aujourdhui du haut de ses 4,5mois je me rend compte que mon bb grandit tellement vite. J’essaie de profiter au max de chak seconde avec ce bout d’homme ki tres bientot ne Sera plus bb loll.

  6. Felecia Zaina says:

    Tomber Enceinte c’est le mental, garder une grossesse c’est le double mental, accoucher alors c’est le…… WOUEÉLÉLÉ:::::: PERIDURAL SAUF QUE:::

  7. Bel article Celine. Moi aussi maman d’un petit garçon depuis septembre 2016. Sauf que chez moi c’etait du début jusqu’à la fin. Nausée, vomissement jusqu’au 4 ème mois et puis mon col c’est ouvert cerclage. J’ai tapé mes 2 mois à l’hôpital propre puis sortie 2 semaine plutard retour à l’hôpital signe saignement. Vers 37 semaine mon corps ne produisait plus assez d’eau bébé doit sortir. On a provoqué 6 jour je precise avec contractions parce que je ne voulais pas la cesarienne. Si je ne suis pas died hein non je vais vivre longtemps. Entre ma mère qui me disait ma fille fait la cesarienne tu vas mourir de douleur moi qui disait nada. 6 long et penible jour je suis toujours à 2 doigts. En criant cesarienne je ne comprennais plus ma tête. Je voulais ya que non moi aussi j’ai poussé

  8. patia says:

    Quel beau témoignage, Félicitations Céline! Très beau shooting photo!
    Comme tu l’as si bien dit: tomber enceinte c’est le mental, les 9 mois de grossesse c’est le double mental…je suis à 37 SA aujourd’hui….et bien je verrais ce que sera l’accouchement (hélélélé? ou triple mental?)….enfin je n’y pense pas pour éviter de psychoter!
    Que Dieu m’accompagne, allons seulement….

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *