Je suis séropositive, mère de deux enfants et enceinte du troisième…

Je suis séropositive, mère de deux enfants et enceinte du troisième…

Lu sur Facebook…

Bonjour à toutes, c’est mon mari qui m’a incité à partager mon témoignage avec vous, je lui ai parlé de l’initiative #BreakTheSilence.

Voilà :
J’ai grandi à Maroua, j’avais 11 ans quand mon oncle a abusé de moi et lorsque je l’ai dit a ma mère elle ne m’a jamais crue et il l’a répété encore de façon régulière pendant 2 ans. N’en pouvant plus de subir ces sévices j’ai du demander a mes parents de me laisser aller en congé chez la sœur de ma grand-mère à Garoua, c’est cette dernière qui a constaté que je ne me portais pas bien, j’étais tout le temps frileuse et elle m’a emmené consulter un médecin qui a découvert que je suis séropositive niveau 1, c’est a dire que je ne fais pas la maladie, et que je devais être mise très rapidement sous traitement. Je me confia donc à ma grand-mère des viols et elle décida d’informer mes parents et ma mère a à nouveau refusé de me croire me traitant de menteuse et manipulatrice, mon père lui était resté silencieux mais venait me rendre visite en cachette et m’apportait son réconfort me recommandant de rester forte et de bien prendre soin de moi.
Plus tard ma grand-mère s’est rendu compte que mon cycle menstruel était irrégulier, je saignais seulement tous les six mois, elle m’amena consulter un gynécologue qui diagnostiqua une Endométriose et me mit sous traitement hormonal et informa ma grand-mère des risques d’infertilité. J’avais 15 ans. Le traitement hormonal a régulé mon cycle mais je me suis retrouvée en surpoids et perdre ce poids a quasiment été impossible à cause de la combinaison avec le traitement du virus du VIH, mais je ne l’ai pas interrompu.

En 2005 mon baccalauréat en poche, j’ai demandé à mes parents de m’envoyé continuer mes études supérieures à l’université de Yaoundé car je voulais partir loin de la région ou j’ai grandi afin de me reconstruire et c’est comme cela qu’en 2009 je fis la rencontre mon époux qui a cru en moi et avec l’aide de Dieu nous avons eu notre 1er fils en 2010. Notre union n’a n’a pas été facile, ma famille étant Témoin de Jéhovah et lui Catholique, ma mère s’est vigoureusement opposée à notre mariage arguant que c’est lui qui m’avait transmis le virus du VIH. Gloire à Dieu nous avons surmonté cet obstacle et aujourd’hui nous avons un deuxième enfant, une petite fille de 7 mois; Mon mari est mon pilier, ma mère a tout fait pour qu’il me quitte, prenant l’initiative de lui raconter sans mon autorisation les viol perpétrés par son frère. Elle a tout fait pour le déstabiliser sans succès. Il est à mes cotés et m’incite à souvent échanger avec d’autres personnes, parce que dit-il, ce qui tue les malades c’est le rejet et la solitude, j’ai beaucoup de chance de l’avoir.

Aujourd’hui j’ai 35 ans et lui 36, tous les 6 mois je fais des analyses de routine, lui aussi, et il est sain et nos enfants aussi. Nous attendons notre 3 ème bébé, priez pour moi afin que cette grossesse se passe bien comme les précédentes, tous mes accouchements se font par césarienne afin de ne pas contaminer le bébé.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *