Bébé est malade : Quels soins lui apporter, lesquels éviter ?

Bébé est malade : Quels soins lui apporter, lesquels éviter ?

Aïe ! Bébé est malade et le médecin n’est pas disponible avant plusieurs heures. Et si, pour le soulager, vous appliquiez enfin les trucs et astuces de mamie ? Petit aperçu des soins faciles à prodiguer en cas de rhume, de fièvre, de coliques… et ceux à éviter à tout prix !

4 soins à délivrer quand bébé est malade
Votre enfant ne semble pas vraiment dans son assiette aujourd’hui. Couve-t-il une petite maladie de bébé ? En attendant le diagnostic du pédiatre, faites ceci :
Prenez sa température.  A noter toutefois : évitez de la prendre après le bain, car cela risquerait de fausser le résultat affiché par le thermomètre.
Vérifiez la chaleur de la chambre de bébé. Au-delà de 19°C, votre bout’chou risque de se déshydrater.
Ecoutez attentivement sa respiration. Si Bébé a du mal à respirer, humidifiez l’atmosphère à l’aide d’un humidificateur ou en faisant couler de l’eau chaude, portes et fenêtres fermées. Respirer de la vapeur d’eau dégagera son nez. Seules quelques minutes suffisent pour lui faire du bien. Une fois à l’air sec, pensez à bien le couvrir pour qu’il n’ait pas froid.
Couvrez-le, mais raisonnablement. Pas question de trop le couvrir, surtout s’il a déjà de la fièvre !

Les bons soins pour un bébé fiévreux
Avoir de la fièvre est un phénomène naturel de défense du corps. Lorsque bébé en souffre, le meilleur soin à prodiguer est de lui faire prendre un bain tiède, dans l’idéal 2°C inférieur à sa température corporelle. Très vite, celle-ci devrait redescendre. En parallèle, n’oubliez pas de le faire boire régulièrement.

Les bons soins pour un bébé malade enrhumé
Bébé est grognon, il a peu d’appétit et le nez qui coule ? Il s’agit certainement d’un rhume. Aidez-le à évacuer les sécrétions de son nez en appuyant doucement sur une narine, puis l’autre ou à l’aide d’un mouche-bébé. Ou bien, à l’ancienne, si c’est fort, vous mouchez à l’aide de votre bouche !

Les bons soins pour un bébé malade souffrant de coliques
Un nourrisson dont l’abdomen est gonflé, qui pleure beaucoup et se tortille en ramenant ses jambes sur son ventre, souffre certainement de coliques. Phénomène courant chez les tout petits de quelques semaines, il se dissipe généralement lorsqu’ils atteignent leur 4e mois de vie. En attendant, pensez aux massages du ventre ! Cela leur fera le plus grand bien !

Les massages, des soins pour bébé malade à dispenser avec parcimonie
Certains massages sont connus pour apaiser les nourrissons. Cependant, masser bébé – même lorsqu’on maîtrise les gestes sur le bout de doigts – ne se fait pas à n’importe quel moment, sous peine d’aggraver son état de santé. Ainsi, ne massez jamais votre enfant après la tétée ou son biberon. S’il est âgé de quelques semaines seulement, évitez de le masser sans avoir demandé au préalable l’avis de votre pédiatre. Enfin, rappelez-vous qu’un massage peut fatiguer un tout petit qui, s’il est malade, est déjà suffisamment affaibli.

N’oubliez pas : N’administrez jamais un médicament à votre bébé malade sans l’avis d’un médecin !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *