13 trucs pour tenir le coup les premières nuits de bébé

13 trucs pour tenir le coup les premières nuits de bébé

Un nouveau-né dort selon ses besoins, rarement pendant les heures qui nous conviennent !

À la naissance, il ne fait aucune différence entre le jour et la nuit. Son sommeil se fractionne en périodes de 2 à 4 heures (de 2 heures environ s’il est allaité). Il ne se réveille que pour satisfaire ses besoins primaires, comme manger pour assouvir sa faim. Son horloge biologique, qui règle les périodes de son éveil et de son sommeil, n’est pas encore ajustée.

La 1re semaine, le poupon peut dormir près de 20 heures sur 24. À l’âge de 1 mois, il dort de 16 heures à 20 heures environ sur 24. Vous remarquerez peut-être que sa période d’éveil est plus longue en fin de journée, entre 17 h et 22 h.

Vous trouvez que votre bébé dort autant, sinon plus, le jour que la nuit? C’est normal! Contentez-vous de lui offrir le meilleur environnement possible pour qu’il apprenne à faire graduellement la différence entre le jour et la nuit. Vers 8 à 10 semaines, il commencera à les distinguer. Il espacera alors ses repas de nuit et boira davantage le jour.

 

Voici quelques trucs pour tenir le coup :

  • Dès que votre bébé dort, dormez aussi, que ce soit le matin, l’après-midi ou le soir.
  • Acceptez toute l’aide qu’on vous propose concernant le ménage, le lavage, la cuisine… Cela vous permettra de vous reposer un peu.
  • Si vous allaitez, votre conjoint peut amener votre bébé dans votre lit la nuit : ainsi, l’allaitement se fera au chaud, pendant que vous êtes allongée.
  • Associez le papa aux tétées du bébé si vous ne pouvez allaiter. Il peut lui donner le biberon du soir ou celui du milieu de la nuit pour vous permettre de vous reposer.
  • Si votre enfant ne semble pas craindre les inconnus, profitez-en pour le faire garder 1 heure ou 2, le temps de vous offrir une pause.
  • Pendant la journée, afin de l’aider à intégrer les rythmes différents du jour et de la nuit, vous pouvez le faire dormir dans un autre lit que celui qu’il occupe la nuit, mais sans le couper des bruits de la maisonnée. Vous pouvez le mettre, par exemple, dans un petit berceau ou dans un lit portatif.
  • Emmener bébé faire un tour le matin. Si possible, prévoyez de temps en temps que l’un ou l’autre parte emmener bébé faire une balade dehors ou aller chez des amis, parents, pour que l’autre puisse dormir. Ainsi vous pourrez dormir toute une matinée et reprendre des forces pour à votre tour offrir ce grand luxe à l’autre !
  • Un peu de brumisateur ou d’eau sur le visage pour les réveils comateux.
  • Ne pas se lever quand l’autre s’en occupe. Il faut en profiter pour dormir.
  • Préparer les biberons et dosettes le soir afin de ne plus chercher combien il en faut au moment du réveil
  • Bercer son bébé, le promener en porte-bébé dans la maison, l’emmailloter, lui donner une tétine… S’il n’y a pas de solution miracle pour calmer les pleurs d’un nouveau-né lors de ses premières nuits, il est possible d’essayer plusieurs méthodes pour le rassurer et l’aider à trouver le sommeil.
  • Si votre bébé dormir de longues heures d’affilée (la chance !), essayez de le caler de façon à ce qu’il prenne sa dernière tétée (ou biberon) vers 23h-00h.
  • Ne le portez pas trop en journée car les bébés adorent et s’endorment encore plus. Ceci peut vous assurer une nuit blanche garantie…

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *