Comment choisir sa contraception ?

Comment choisir sa contraception ?

Bonjour les Mamys ! S’agissant des contraceptifs, il existe de nombreux modes efficaces : du préservatif à la pilule en passant par l’anneau, le patch, l’implant ou le stérilet (appelé désormais DIU, Dispositif Intra Utérin). Le point est mis sur les principaux moyens de contraception et quelques conseils pour vous aider à choisir celui qui vous convient mais il faut juste relever qu’il n’y a pas de meilleure contraception, sinon celle que vous décidez d’adopter.

Cet article vous est offert par Lydia Conseil !

En effet, la meilleure contraception revêt avant tout d’un choix personnel quant à sa nature, sa personnalité, mais aussi sa biologie qui font que certaines femmes ont du mal à supporter certains types de contraception, pendant que d’autres les tolèrent et préféreront à l’inverse d’autres moyens.

Que ce soit pour des raisons qui tiennent à votre biologie (être sensible aux effets des médicaments en général, volonté de s’en défaire) votre mode de vie (nomade, tendance à toujours être occupée), ou encore pour des raisons ayant trait à votre personnalité, il  y a forcement  un type de contraception qui vous convient parmi tous ceux existant. Il faut simplement en prendre connaissance et surtout, être bien  informées car l’information est en effet ce qui manque dans bien des cas, que ce soit pour des raisons de tabou familial, social ou alors une totale désinformation sur les risques liés à une sexualité non protégée en général, et les possibilités de s’en pourvoir.

Voici un petit guide des différentes contraceptions proposées :

1- Les méthodes de contraception hormonales

  •  La pilule : contraception par voie orale quotidiennement, sous la forme de comprimés. Différents types d’hormones peuvent vous être proposés
  • L’implant sous-cutané :  posé sous anesthésie locale dans le bras, il délivre des progestatifs pendant une durée de 3 ans
  • L’anneau contraceptif : souple et facile à appliquer dans le vagin, il délivre des oestrogènes et de la progestérone en continu, pour une durée de 3 semaines
  • Le patch : présenté sous forme de timbre, il délivre une dose hormonale à travers la peau, pendant 1 semaine
  • Le stérilet hormonal: dispositif intra-utérin en forme de T et diffusant des hormones progestatives pendant une durée de 3 ans
  • L’injection de progestatifs : l’injection intramusculaire de progestérone s’effectue tous les mois.

2- Les méthodes de contraception locales

  • Le stérilet : ce dispositif intra-utérin (DIU) en forme de T et composé de cuivre s’insère dans l’utérus pour 5 années et plus…
  • Le préservatif masculin : seul moyen de protection contre les maladies sexuellement transmissibles avec le préservatif féminin
  • Le préservatif féminin : cet anneau en polyuréthane lubrifié se place dans le vagin (idéal pour les personnes allergiques au latex)
  • Le diaphragme : c’est un capuchon en silicone, en forme de dôme, tendu par un anneau rigide et qui se place au fond du vagin, contre le col de l’utérus.

3- Les méthodes non réversibles

  • la ligature des trompes : cette méthode définitive doit être effectuée par un médecin.

Alors Mamys, choisir sa contraception, c’est connaître son rythme de vie, son corps, ses envies, ses habitudes, ses petits défauts aussi. C’est seulement en s’écoutant qu’on peut trouver le moyen qui nous correspond le mieux et c’est aussi ainsi qu’il sera le plus efficace.

Plus de détails sur les avantages et inconvénients des contraceptifs dans cet article : Quels sont les différents moyens de contraception ?

Rejoignez-nous sur Facebook !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.