Le développement du goût chez le fœtus et le bébé

Le développement du goût chez le fœtus et le bébé

Bonjour les Mamys ! Il y’a peu on parlait de l’importance de la texture et du goût dans l’alimentation de bébé et aussi des questions que peuvent se poser les Mamys quant à la salaison des repas de l’enfant.

Aujourd’hui on se penchera sur le développement du goût chez le fœtus et le bébé.

Dans le ventre, le bébé adore déjà «manger» et découvrir les différents goûts. En variant votre alimentation, vous participez à l’éveil de ses sens de façon agréable par la découverte de multiples nouvelles saveurs …

Bien manger est important pour le développement physique de l’enfant et l’éveil de son goût. Dès le troisième mois de grossesse, la bouche du bébé est équipée de bourgeons gustatifs performants qui vont lui permettre de faire connaissance avec toute la panoplie des saveurs et des goûts.

Le sens du goût du bébé se développe en même temps que les papilles

Très tôt, le muna est capable d’expérimenter le sens du goût, avant même de savoir véritablement manger. Tout passe par les papilles, qui se forment dès les premières semaines de grossesse. L’enfant savoure le liquide amniotique qui l’entoure et dont le goût varie en fonction de l’alimentation de la Mamy. Il le suce, l’inspire, l’avale,…

A quatre mois de grossesse, le développement du goût du bébé est très avancé, il est capable de différencier les quatre grandes saveurs : le sucré, le salé, l’acide et l’amer. Sa préférence va au sucré : plus le liquide amniotique est sucré, plus il en avale. À la naissance, il saura donc d’instinct apprécier votre lait, naturellement sucré. Par contre, il déteste le goût amer. Un réflexe de survie inné car dans la nature, les poisons sont amers.

Le bébé goûte tout ce que vous goûtez

A partir du 4ème mois de grossesse, le bébé devient un vrai petit gourmet. Grâce au liquide amniotique, vous lui transmettez le goût des aliments que vous consommez. Voilà pourquoi il est essentiel pendant ces neuf mois, de manger de tout. Au fur et à mesure de ses découvertes, il va mémoriser les goûts et d’abord ceux qu’il rencontre le plus souvent. Il sera donc plus prédisposé à aimer les carottes si vous en consommez régulièrement pendant votre grossesse.

Les saveurs

Une étude a montré qu’un bébé dont la maman a consommé de l’anis ou de la menthe en fin de grossesse aimera beaucoup ces saveurs en grandissant. Même chose pour l’ail ou la vanille !

Alors les Mamys, cet article vous a édifié ? Partagez-le !

 

Rejoignez-nous sur Facebook !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *